Nous avons dressé la table au coeur de notre église d’Elizaberry. Il y avait les verres, le pain et un pichet (de grenadine). La table ressemblait à celle préparée pour le dernier repas de Jésus. Nous étions tous rassemblés autour, nous avons chanté et prié.

Si vous voulez prier comme nous, nous vous proposons une version modifiée du Notre Père:

Notre Père qui es aux cieux,

toi qui nous donnes aujourd’hui notre pain quotidien

tourne nos regards et nos cœurs

vers tous ceux qui dans le monde n’ont ni pain,

ni maison, ni justice, ni espoir.

Pardonne-nous nos offenses,

et tout spécialement notre volonté insatiable

de ne manquer de rien,

alors que tant de frères manquent de tout.

Aide-nous à vivre simplement,

à dominer nos besoins vitaux

et nos dépenses exagérées,

pour pouvoir partager et aimer davantage.

Ainsi nous serons frères et fils de ton Eglise,

nous œuvrerons avec toi pour que ton règne arrive

sur la terre comme au ciel

et que ta volonté soit faite dans le monde.

Délivre-nous du mal,

inspire-nous de faire le bien.

Amen.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *